justlogopremiumblack.png

Un vélo imprimé en 3D ?

Mis à jour : sept. 17

Superstrata Ion est un vélo électrique en fibre de carbone imprimé en 3D. Léger, résistant, et dans l'air du temps, retour sur cette prouesse technologique.


La startup californienne Arevo spécialisée dans l'imprimerie 3D et le fabricant de vélo Superstrata ont dévoilé au grand jour leur tout premier vélo monocoque en carbone, ce 13 juillet.

Le design hyper léger et moderne du Superstrata se doit à son cadre en fibres de carbone.

Un marché en pleine expansion


Alors que le marché de l'impression 3D prend de plus en plus d'ampleur et que la France arrive 4ème sur le podium des pays ayant généré le plus de revenus sur ce marché, l'Allemagne et les États-Unis se classent loin devant. Et c'est encore une belle performance de la part d'une entreprise américaine que nous vous dévoilons aujourd'hui...



Une construction monocoque


Cela signifie que, contrairement aux vélos classiques, où les composantes sont assemblées grâce à plusieurs fixations, le cadre du Superstrara est imprimé d'un seul bloc. Plus de boulon qui saute ou de colle qui s'abîme grâce à cette méthode de construction ! En plus de cela, le carbone permet une résistance impressionnante, et un poids de seulement 11 kg : Superstrata Ion annonce un rapport résistance/poids jusqu'à 61 fois supérieur à celui de l'acier.




Une personnalisation inédite



Imaginez-vous un vélo construit rien que pour vous. Plus besoin de chercher, c'est ce que propose Superstrata Ion avec son nouveau concentré de technologie. L'impression 3D permet de proposer plus de 500.000 combinaisons uniques prenant en compte la taille, le poids, la longueur des bras et des jambes du cycliste. Impressionnant !



Vous souhaitez vous procurer ce vélo du futur ? C'est possible, si vous êtes en mesure de débourser... 1 745€ ! Pour cela, rendez-vous sur Indiegogo ! L'objectif initial a déjà largement été dépassé, de 2 492%.




Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020