justlogopremiumblack.png

TEST : Bebird A2 le coton tige 2.0

Mis à jour : sept. 16

Si l'on en croit la légende, le coton-tige a vu le jour au début du XXème siècle. C'est un certain Léo Gerstenzang qui en aurait eu l'idée après avoir vu sa femme coller du coton sur un cure dent pour nettoyer les oreilles de leurs enfants.


Plus de 800 cotons-tiges sont utilisés et jetés chaque seconde dans le monde.

Un impact environnemental conséquent


Depuis le 1er janvier 2020, la vente de coton-tiges en plastique est interdite en France. Cette mesure est le résultat de la disposition de la loi de 2016 sur la biodiversité. En effet, bien que très pratiques, les cotons-tiges ont démontré leur dangerosité pour l'environnement, et pour nos oreilles, si ceux-ci sont mal utilisés.


Les coton-tiges sont en tête de peloton dans le top 10 des déchets les plus retrouvés sur les plages. L'ONG Surfrider Foundation en dénombrait pas moins de 16000 unités retrouvées dans les rivières ou sur les littoraux européens en 2015.


Les déchets plastiques représentent 70% des déchets marins.

Un usage parfois dangereux


L'invention s'est également révélée nocive pour l'Homme lorsqu'elle est utilisée de manière abusive et intensive. Il est vrai que nous avons tendance, lors de l'utilisation des bâtonnets ouatés à davantage pousser le cérumen au fond de l'oreille, créant ainsi un bouchon.


Une alternative connectée ?


Pour pallier tous ces problèmes, l'entreprise Bebird offre une alternative innovante et technologique : le BeBird A2.


Avec son apparence très élégante de stylo ou stylet, Bebird A2 vient casser les codes du nettoyage d'oreille en intégrant une caméra HD 1080p dans sa tête. Il ne nous reste donc plus qu'à télécharger l'application Bebird sur Android ou iOS et le tour est joué !


L'heure du test

J'ai ainsi décidé de tester le dispositif BeBird A2. Grâce à la caméra, on obtient une vue haute définition de l’intérieur de son oreille pour savoir ce qu'elle contient et l'enlever plus efficacement, sans se faire mal ou risquer de former un bouchon de cérumen. Des micros LED entourent la caméra pour une visibilité nette du conduit auditif.


L'endoscope ultra-fin de 3.5mm de diamètre permet de s'adapter à tous types d'oreille et de canal auditif. Et bonus : Bebird A2 est livré avec une vingtaine d'accessoires, embouts et crochets en tout genre pour que chacun puisse choisir celui qui lui convient. J'ai noté aussi que le fait d'avoir plusieurs accessoires peut s'avérer utile si l'on souhaite que toute la famille utilise l'otoscope du futur sans crainte. On réalise des économies : un seul Bebird suffit pour toute la famille ! Dans le bouchon se cache une lampe de désinfection pour un nettoyage automatique de l'embout auriculaire lors du rangement de ce dernier.


Pour finir, Bebird propose une batterie longue durée avec 60 jours d'autonomie pour 1 heure de charge.


En conclusion...


La prise en main de BeBird est intuitive et sécurisée : aucun risque de se blesser ! Le design de cette petite technologie est élégant et soigné, en plus d'être zéro-déchet. En résumé, si vous voulez réduire votre impact environnemental, tout en prenant soin de vos oreilles avec un outil futuriste et fun. Bebird A2 est fait pour vous !



Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020