justlogopremiumblack.png

Quand robots et médecins ne font qu'un

Mis à jour : sept. 18

Aide au diagnostic, chirurgie invasive, prévention des maladies… Et si les robots pouvaient révolutionner la pratique de la médecine ? Focus sur 3 technologies qui promettent d’épauler grandement le personnel soignant !


Le robot diagnosticien


Vous souvenez-vous de Xiaoyi, ce petit robot-médecin chinois qui avait décroché son diplôme de médecine fin 2017 ? Doté d’une intelligence artificielle hors-normes, il avait permis aux praticiens de gagner un temps précieux, en établissant des pré-diagnostics selon les symptômes des patients. Si vous ne vous en souveniez pas, nous vous invitons à lire cet article.



Xiaoyi, le petit robot médecin / Crédits : iFly Tek


Le robot assistant chirurgien


Da Vinci est une machine dirigée par un chirurgien pour réaliser des opérations au niveau de l’abdomen. Elle permet une très grande précision des gestes grâce à une filtration des tremblements de main, ainsi qu’un confort indéniable pour le chirurgien qui la manipule. Depuis son introduction en 2018, le robot Da Vinci connaît un succès sans précédent, avec 4500 machines dans le monde vendues à une modique somme comprise entre 750 000 et 1.85 millions d’euros.





L’IA qui détecte les problèmes cardiaques


Selon l’Organisme Mondial de la Santé (OMS), 80% des infarctus pourraient être prévenus par une meilleure prise en charge de ceux-ci. Et c’est là que Cardiologs intervient : la startup française a décidé de développer une solution d’interprétation automatique des électrocardiogrammes. Cette technologie, lancée en 2014, est une plateforme qui permet de récolter les données de l’ECG et de détecter les arythmies grâce à des algorithmes. Une solution pionnière dans l’intelligence artificielle au service du médical.



Cardiologs interprète les résultats d'ECG / Crédits : Cardiologs Technologies SAS


Il est important de préciser que, si ces technologies permettent aux médecins d’être davantage efficaces et précis dans leur pratique, celles-ci n’ont pour autant pas pour ambition de remplacer le personnel soignant, qui reste indispensable à la prévention et la prise en charge des problèmes de santé !


Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020