justlogopremiumblack.png

Un musée pour enfants à Washington DC

Mis à jour : 17 sept. 2020

Saviez-vous que l'état de Washington abrite depuis bientôt 45 ans un musée dédié à l'épanouissement culturel des enfants ? Cet établissement a pour but d'enseigner aux esprits de demain les sciences, l'art, les mathématiques,... Un beau projet dont le développement a pourtant été très mouvementé.


En 1947, le Capital Children Museum, fondé par Judith Grummon Nelson, ouvre ses portes dans un ancien couvent de briques. Le lieu est un centre dans lequel les enfants sont formés à apprendre, créer et repenser le monde de demain. En 2003, le Congrès rebaptise le musée "National Children Museum", afin que ce dernier soit accessible à tous les enfants d'Amérique. Mais un an plus tard, un promoteur immobilier rachète le bâtiment et le musée doit fonctionner comme un établissement sans murs pendant les cinq années suivantes.


Il refait surface en 2009 après avoir déménagé dans un petit espace à National Harbor, dans le Maryland. Mais ce déplacement affaiblit la notoriété du musée et il meurt à petit feu. En 2012, il devient un "musée vitrine" et ferme définitivement ses portes trois ans plus tard.


En 2017, le conseil d'administration du musée reprend la parole et fait une promesse solennelle : envers et contre tout, il ramènera l'établissement à Washington. "Quand nous rouvrirons, nous serons réellement un centre des sciences et un musée pour enfants à la fois." déclare Crystal Bowyer, présidente et directrice du musée.



WAMU.org



Et le National Children Museum annonce sa réouverture en novembre 2019 dans l'édifice Ronald Reagan et le Centre du commerce international de la capitale, après une construction qui aura coûté 33 millions de dollars. Mais encore une fois, suite à des soucis de délivrance d'autorisations, l'ouverture est reportée à une date ultérieure.


Le 13 février 2020, la députée démocrate Eleanor Holmes Norton présente le National Children Museum's Act, un texte qui plaide pour l'exemption de loyer en faveur du musée. Selon ses dires, le National Children Museum serait le seul musée national désigné par le Congrès qui devrait payer un loyer dans un immeuble fédéral. Cette proposition, que vous pouvez consulter gratuitement en ligne, en est pour le moment toujours au stade d'introduction.


Mais le conseil d'administration du musée choisit de ne pas attendre de réponse de la part du gouvernement avant de rouvrir au grand public le 24 février, juste à temps pour la saison touristique. L'annonce fait un effet incroyable : 3 000 mètres carrés d'espaces sur l'ingénierie, la technologie, l'art et les mathématiques, disséminés sur plusieurs niveaux. Deux zones sont spécialisées dans l'aide à la motricité sont consacrées aux plus petits, autour de la thématique des nuages et des avions. Weather Worlds permet aux enfants, via une expérience numérique immersive, de jouer avec les effets météorologiques, par exemple en tirant des éclairs ou en créant des nuages.



Frommers.com


De grandes marques ont participé à la construction du musée, comme Amazon et son allée des données, qui propose aux enfants de comprendre la data et les statistiques de leur quotidien, tout en s'amusant. On retrouve également Nickelodeon et ses personnages de dessins animés les plus célèbres, qui enseignent le lien étroit entre art et technologie. Enfin, Microsoft a également participé au projet en permettant la création du Pôle Créatif du musée qui met au défi les visiteurs de réaliser des œuvres extraordinaires à partir d'objets ordinaires. Mais la pièce phare du musée reste la Dream Machine. Entièrement financé par le Qatar, cet espace de jeu de 15 mètres de long est en accès libre : échelles de corde, boules en plastique et toboggan à remonter vers le bas !



Lonelyplanet.com



Pour entrer dans le musée, le prix du billet est de 10,95 $ pour toute personne de plus d'un an. L'ensemble des tickets sont horodatés, pour garantir une visite optimale. A l'annonce de l'ouverture, tous les billets étaient déjà vendus jusque mars 2020.


Mais le destin fait des siennes et suite à la crise du Covid-19, le National Children Museum annule, une nouvelle fois, son ouverture. Cependant, le comité a réagit immédiatement en mettant en place des camps d'été virtuels. Dès la semaine du 6 juillet, les enfants pourront s'inscrire pour suivre des ateliers en ligne autour de différentes thématiques : les animaux sauvages, la science des couleurs, le mouvement et l'espace. On attend encore le programme du mois d'août. Attention tout de même, il faut savoir que les Dream out loud camp sont dispensés entièrement en anglais. Une belle manière de réviser à la fois les sciences et la langue de Shakespeare ! Si vous n'avez pas l'occasion de suivre ces ateliers en ligne, pas de problème : le musée propose en ligne, gratuitement, des ressources numériques pour les enfants, les parents et les professeurs.



Nationalchildrenmuseum.org


Les sciences et l'ingénierie informatiques deviennent peu à peu des compétences plus que nécessaires dans la sphère professionnelle. Bientôt, comprendre et maîtriser le coding sera un indispensable du quotidien professionnel de chacun. D'ailleurs, cette discipline est déjà obligatoire dans de nombreux établissements scolaires. Alors si vous souhaitez aider vos enfants à se former aux sciences et au coding, optez pour une solution ludique, les robots de coding. Ces compagnons permettent aux enfants dès 4 ans d'apprendre le coding et la maîtrise de l'intelligence artificielle tout en s'amusant, avec ou sans écran, via des puzzles, des jeux de construction,...

Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020