justlogopremiumblack.png

L'appli HandsAway contre le harcèlement de rue suspendue

Mis à jour : sept. 18

Ce dimanche 7 juin, les modérateurs de l’application HandsAway ont dû prendre la décision de suspendre leur activité pendant quelques temps, suite à une vague de comportements malveillants d’utilisateurs.




L’appli HandsAway est la première application mobile gratuite pour lutter contre les agressions sexistes et sexuelles. Son fonctionnement est plutôt simple : elle permet d’alerter en cas d’agression grâce à la géolocalisation, de témoigner, et de soutenir les victimes et créant un dialogue. L’objectif de cette application est de réunir un maximum d’utilisateurs pour créer une réelle communauté soudée et prête à s’entraider.


Seulement voilà : avec le succès grandissant de cette plateforme, surgissent les comportements malveillants. Parfois insultants, se moquant des victimes d’agressions sexistes et sexuelles, ces faux témoignages se multiplient, allant jusqu’à créer une atmosphère angoissante, opposée à l’objectif premier de HandsAway de créer une application “safe” et un espace de partage. Alma Guirao, la présidente de l’association HandsAway, explique : “en quelques heures, nous avons reçu plus de 500 signalements, alors qu’en temps normal nous en recevons une cinquantaine par semaine”.






Si bien que les modérateurs d’HandsAway ont dû prendre la difficile décision de couper temporairement l’application, pour pouvoir garantir à ses 100 000 utilisateurs et utilisatrices la sécurité qu’elle promeut. Les modérateurs assurent que celle-ci sera de nouveau disponible prochainement, après avoir “fait le ménage dans les nouveaux utilisateurs”. Si vous souhaitez aider à cela, il est possible de faire un don sur le site internet.


Si ce scandale a malheureusement démontré que du chemin reste à faire en terme de cyberharcèlement et de non-considération des violences sexistes et sexuelles, il a cependant permis de mettre en lumière une initiative positive qui va en ce sens, en relayant le hashtag #soutienHandsAway sur Twitter, notamment.


Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020