justlogopremiumblack.png

L'IMC, un indicateur de santé fiable ?

L’indice de masse corporelle (IMC) est l’indice de base, un standard utilisé pour déterminer rapidement l’état de santé général d’un individu. Il s’agit d’une norme internationale, établie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le calcul de l’IMC (Indice de masse corporelle) se fait à partir de deux variables simples à mesurer : le poids et la taille. On divise ainsi le poids (en kilos) par la taille au carré. Le chiffre obtenu correspond à une valeur de référence qui permet d’estimer la corpulence d’une personne. Selon l'OMS, on aurait ces résultats :

  • Un IMC inférieur à 18,5 – faible : indique une situation de maigreur, voire d’anorexie. Cependant, seul un médecin pourra se prononcer sur votre réel état de santé et vous guider en fonction de son bilan sur les démarches à suivre.

  • Un IMC entre 18,5 et 25 – normal : indique une corpulence normale.

  • Un IMC supérieur à 25 – élevé : indique que vous êtes potentiellement exposée à des maladies liées au surpoids, telles que l’hypertension artérielle, le diabète et les problèmes cardio-vasculaires. Au-delà de 30, les risques encourus sont encore plus importants.



Mais attention, un IMC normal ne veut pas forcément dire une bonne santé métabolique ! En effet, l’indice de masse corporelle ne prend pas en compte la masse osseuse ni la masse musculaire de la personne. Vous pouvez donc être en surpoids selon ce calcul et pourtant être en bonne santé. Par exemple, un sportif de haut niveau, dont la musculature est fortement développée, aura forcément un IMC plus élevé qu’une personne inactive qui a peu de masse musculaire.


IMC : vraiment fiable pour mesurer l’état de santé ?


Plusieurs chercheurs de l’Université de Californie aux Etats-Unis ont publié une étude contre l’utilisation massive de l’indice de masse corporelle. A travers leurs recherches publiées dans l’International Journal of Obesity, cette équipe américaine prouve que près de 30% des personnes classées comme ayant un IMC normal seraient en réalité en mauvaise santé métabolique. Peut-être encore plus grave, plus de la moitié des personnes en surpoids, 29% des obèses et 16% des personnes avec une obésité moyenne à sévère seraient en réalité en bonne santé sur le plan métabolique. Selon ces chercheurs, « se concentrer sur l’IMC en tant qu’indicateur de l’état de santé pourrait contribuer et accentuer la stigmatisation du poids […] ».


Cette étude met l’accent sur le fait qu’il est important de prendre d’autres facteurs dans le suivi de l’état de santé d’un patient. Alors quels sont les indicateurs vraiment fiables ?


Comment connaître son état de santé métabolique ?


Parmi les indicateurs étudiés pour connaître la santé métabolique d’une personne, on retrouve la pression artérielle, la glycémie à jeun, le tour de taille, la fréquence cardiaque… Un autre indicateur majeur est le taux de masse graisseuse contenu dans le corps.


Bello a mis au point un indice de santé métabolique, en se basant sur l’analyse de la graisse abdominale, pour évaluer l’état de santé de l’utilisateur. En effet, c’est la graisse corporelle et plus particulièrement la graisse viscérale qui est en grande partie responsable du développement de maladies cardiovasculaires, du diabète de type 2, de mauvais cholestérol et dans certains cas, de cancers.


Comment fonctionne Bello ? Ce petit appareil est en réalité un scanner de graisse, qui grâce à des rayons infrarouges, est capable d’analyser la composition de la graisse présente dans la partie abdominale de votre corps. Une simple pression sur le bouton principal du scanner et vos résultats apparaissent en quelques secondes sur votre smartphone. Une fois sur l’application, vous avez alors accès à votre taux de graisse abdominale divisée en deux catégories : la graisse viscérale (VIS) et la graisse sous cutanée (SQ).


Vous disposez également de l’indice de santé métabolique établi par Bello selon les mesures du scanner, qui se présente sous la forme d’une lettre – allant de A (état de santé optimal) à F (risque élevé de développer des maladies métaboliques chroniques). Cette analyse est à la fois fiable et complète, car elle prend en compte votre morphologie : le résultat se base à la fois sur les mesures de Bello et sur quelques informations complémentaires (poids, taille, tour de taille).


Et Bello va plus loin encore ! En fonction des résultats obtenus après l’analyse de votre graisse abdominale, l’application vous propose des recommandations pour améliorer votre état de santé. Vous accédez à des recettes et des exercices sportifs sous forme de vidéos, personnalisés et adaptés à vos besoins. En bref, Bello est idéal si vous cherchez à suivre votre état de santé et à améliorer votre mode de vie.

Bar à innovations  2016-2020