justlogopremiumblack.png

L'histoire de l'imprimante

Mis à jour : févr. 10

Sur notre lieu de travail ou à notre domicile, une grande partie de la population possède une imprimante. Ce produit est devenu tellement populaire et courant qu'on ne pense plus que les prémices de l'imprimante comme on la connaît aujourd'hui datent d'il y a plusieurs siècles... Retour sur les moments clés qui ont mené au succès international de l'imprimante !


Tout d’abord, il faut rappeler que deux inventions majeures sont à l’origine de l’impression : l’invention de l’écriture, et notamment d’un alphabet, et l’invention du papier. Ainsi, le besoin de reproduction de documents écrits et d’œuvres d’art pour propager les enseignements du savoir mènera l’impression à se développer et à s’améliorer au fil du temps.


L’évolution de l’impression

  • La presse typographique

Dès 1450, Johannes Gensfleisch, également connu sous le nom de Gutenberg, invente un procédé d’impression utilisant des caractères mobiles en métal qui donnera par la suite la presse typographique. Cette presse permet, en encrant les caractères mobiles et en exerçant une pression importante sur le papier, de faire apparaître l’encre. En répétant l’opération plusieurs fois, on obtient alors un nombre important d’exemplaires similaires. C’est l’association de ces différents éléments (l’encre, la presse et les caractère mobiles) qui permettent à Gutenberg de laisser sa trace dans l’histoire de l’impression grâce à cette invention plus que majeure.

  • Linotype puis monotype

Dans les années 1880, l’imprimerie connaît une accélération lorsque l’impression Linotype voit le jour. On compose désormais les écrits ligne par ligne et non plus lettre par lettre. Cette technique permet également moins d’erreurs de texte grâce à la saisie sur clavier. En 1887, l’impression Monotype revient à la composition lettre par lettre mais propose une grande variété de taille de caractères et sera davantage utilisée dans l’édition. L'entreprise Monotype devient alors une fonderie de caractères typographiques et crée, d’après les fontes utilisées depuis le début de l’imprimerie, ses propres polices de caractères dont certaines sont toujours des incontournables de nos jours, comme la Times New Roman, l’Arial ou encore la Gill Sans.

  • La méthode de l’Offset

Dès 1940, une nouvelle méthode vient remplacer la Monotype. Grâce à une charge électrostatique, l’encre se fixe sur la plaque imprimante seulement aux endroits voulus. Cette plaque est capable de supporter aussi bien du texte qu’une image, C'est l'invention de cette technique qui donne l’apparition des premiers photocopieurs et de la conception des plaques offset. Avec le développement de l’informatique, de nouveaux procédés apparaissent comme la photocomposition. Cette méthode reprend le principe de matrice des caractères en négatifs photographiques, apposées sur un disque. Ce disque tourne alors devant un objectif, ce qui permet d’imprimer le caractère sur le support en question !


Une technologie qui bouleverse l’histoire de l’impression



Une autre invention technologique a également joué un rôle essentiel dans l’histoire de l’impression : l’ordinateur. En effet, l'invention de l'ordinateur a permis d'archiver un grand nombre de données, mais la nécessité de passer ces données du virtuel à la réalité s'est rapidement imposée. C'est ainsi que de nombreuses personnes se sont mises à chercher un moyen de transposer celles-ci sur un support papier. Après 1914, les travaux aboutissent à une pseudo-imprimante qui peut enfin imprimer en noir et blanc. Jusqu'en 1970 de nombreuses améliorations, telles que l'apparition de la couleur en 1960, conduisent au périphérique informatique que nous connaissons désormais : l'imprimante.


Au fil des années, l’imprimante a considérablement contribué au développement des industries et de l’administration. Son évolution continue encore aujourd’hui avec une nouvelle dimension : l’impression tridimensionnelle. Cette méthode permet d’imprimer des objets en 3D solides, grâce à la superposition de couches d’un polymère liquide capable de durcir sous l’effet des rayons UV.


Aujourd'hui, on trouve même des imprimantes nomades, comme MT800. la première imprimante à transfert thermique totalement portable. Celle-ci dispose de deux solutions d'impression : l'impression thermique directe ou le transfert thermique. Elle n'a donc pas besoin d'encre, ni de toner. En effet, elle convertit l'énergie électrique en chaleur pour assurer une impression durable, résistante aux tâches, aux bavures, à l'exposition à la lumière,...


Sa révolution ? Légère et compacte, avec une autonomie de 26 heures, elle est transportable facilement pour vous accompagner dans tous vos déplacements. Vous pouvez désormais imprimer vos documents depuis un ordinateur, et même depuis votre téléphone portable ! Grâce à son application gratuite H-Print, vous gérez et personnalisez facilement et rapidement vos impressions, où que vous soyez et quand vous voulez. Pratique non ?




On peut dire que l’impression aura bien changé depuis ses débuts et jusqu’à aujourd’hui. Mais ce n’est pas fini ! D’après vous, quelle sera la prochaine étape de son évolution ?


Retrouvez l’imprimante portable MT800 dès maintenant sur notre site internet.

Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020