justlogopremiumblack.png

L'histoire de l'alarme : des oies aux moniteurs d'intérieur

Mis à jour : sept. 16

Avant toute chose, savez-vous d'où vient le mot "alarme" ? Le terme date du XIVème siècle, lorsque les soldats italiens sont attaqués, ils crient "All'Arme", ce qui signifie "Aux armes". Une alarme renvoie donc à toute menace dont on voudrait avertir les personnes concernées, exactement comme peut le faire un système domotique d'aujourd'hui très sophistiqué. Retour sur l'histoire de ce dispositif qui sauve des vies.


En -390 avant Jésus Christ, à Rome, on raconte que les Gaulois Sénons ont tenté d'envahir Rome en escaladant les murs de la Citadelle de la ville. Mais manque de chance, peu de temps avant, les soldats romains avaient imaginé un stratagème original et particulièrement efficace : ils avaient disposé des oies de part et d'autres de la colline, afin de prévenir une éventuelle attaque. Et comme prévu, voyant des humains débarquer, les oies ont donné l'alerte en criant. Les romains, réveillés, ont pu se défendre comme il se doit et repousser les gaulois.


Si cette première histoire peut porter à rire, il ne s'agit pas moins des prémices du principe de l'alarme. Mais comme il était impensable d'attribuer à jamais le rôle de protectrices à de simples oies (trop contraignant et salissant !), le concept d'alarme a été pensé, repensé, jusqu'à obtenir les alarmes sophistiquées que l'on connait aujourd'hui.


Tripadvisor.fr



Aux alentours des années 1700, un chercheur anglais du nom de Tidesley développe l'idée d'une protection de domicile grâce à un système mécanique. Pour être plus précis, il s'agit d'une sorte de détecteur d'ouverture de porte. Il dispose une multitude de carillons reliés à la serrure de la porte. De ce fait, lorsqu'un individu tente de crocheter cette dernière, le son des carillons retentit et réveille les occupants de la maison. Selon Tidesley, ce système se révèle très efficace et fait fuir, quasiment à chaque fois, les cambrioleurs.


Le 21 juin 1853, le premier brevet d'alarme électromagnétique est déposé. L'inventeur Augustus Russel Pope met au point un nouveau système de protection : un concept d'alarme à aimant répondant à la fermeture d'un circuit électrique. Chaque accès à la maison est relié en tant qu'unité à un circuit laissé ouvert, grâce à un branchement supplémentaire. Lorsqu'une effraction est effectuée, le circuit se referme et le courant peut alors circuler. L'aimant est alimenté, se met à vibrer, ce qui enclenche un marteau faisant sonner une cloche en laiton. Et même si l'entrée est refermée, la cloche continue de sonner ! Un système diablement efficace.



ass-security.fr


4 ans plus tard, l'invention est rachetée par un riche entrepreneur, Edwin Holmes, qui la commercialise en grande quantité via la société Holmes Electric Protection Company, basée à New-York. Il y fait converger des câbles télégraphiques et les câbles des systèmes d'alarme de ses clients pour une communication facile et rapide. Plus tard, le fils d'Edwin Holmes continue de développer l'oeuvre de son père en utilisant les lignes téléphoniques professionnelles, qui n'ont aucun utilité durant la nuit, pour y intégrer ses systèmes d'alarmes domiciles. Le concept fonctionne très bien, si bien qu'il obtient le droit d'utiliser la totalité du service téléphonique de New-York.


Edward Calahan est un inventeur américain, à l'origine de la première bande de papier reliée au télégraphe. Au XIXème siècle, il met au point le premier système d'alarme avec appels d'urgence. Au départ, il débute avec une idée de surveillance assurée par le voisinage, grâce à des boîtiers d'appels d'urgence et des cloches. Mais il n'est pas convaincu, c'est un système ingénieux mais laborieux et peu sûr. Il a alors une meilleure idée : en plus de déclencher une alarme, Edward Calahan donne la possibilité à ses clients de contacter automatiquement une centrale d'urgence. A la suite de quoi, des agents de sécurité viennent secourir la personne en danger. Et ça marche.


Edward Calahan rejoint peu après la société American District Telegraph, qui commercialise à grande échelle ces alarmes avec appels d'urgence. Le dispositif est apprécié et vite adopté par de nombreux services d'urgence : pompiers, policiers et même les services de renseignements ! Pendant la seconde guerre mondiale, ce système est également très utilisé, aux Etats-Unis comme sur d'autres continents.



ass-security.fr


A partir des années 1970, on voit apparaître les premiers détecteurs de mouvement, qui permettent de renforcer encore la sécurité mise en place en détectant non seulement toute intrusion mais aussi tout mouvement inhabituel. Peu à peu, les alarmes deviennent de plus en plus sophistiquées et se démocratisent de plus en plus, tout comme les caméras de vidéosurveillance (vous le savez si vous avez lu notre article sur le sujet !).


A la fin des années 1990, les alarmes s'émancipent des câbles pour devenir 100% sans fil, totalement simplifiée. Plus besoin de faire appel à un spécialiste de la domotique pour installer son système de protection. On voit également l'émergence des alarmes RTC (Réseau Téléphonique Commuté), qui fonctionnent grâce à la ligne téléphonique fixe ainsi que les alarmes GSM, qui fonctionne via les réseaux mobiles, plus difficiles à déjouer.


L'alarme d'aujourd'hui est totalement sans fil, connectée aux smartphones ou tablettes, intelligente. L'autonomie atteint des records, pour permettre à l'utilisateur de n'avoir qu'à la poser et...à l'oublier dans le meilleur des cas ! Depuis quelques années, les alarmes s'associent à d'autres appareils, comme des caméras de sécurité ou des capteurs de mouvements pour obtenir un système complet, 100% sûr et parfaitement autonome, comme le propose Eria avec sa gamme complète reliée en IFTTT (If This Then That).


Dans la pensée tout-en-un, les alarmes se transforment petit à petit en véritable moniteurs d'intérieur, au delà de leur fonction première de sécurité. Des appareils comme Minut allient détection de mouvement, analyse et surveillance du niveau sonore, de la température ainsi que du taux d'humidité, la reconnaissance d'alarme, la fonction veilleuse, et bien d'autres. On a hâte de voir les prochaines fonctionnalités qui seront disponibles demain !


Amazon.fr

Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020