justlogopremiumblack.png

Facebook : D'Harvard au monde entier

Mis à jour : sept. 17

Tout commence en 2003 dans une petite chambre d'étudiant à Harvard, l'université du Massachusetts aux Etats-Unis. Mark Zuckerberg, étudiant, lance un site internet appelé FaceMash. Le principe ? Opposer deux étudiant(e)s et proposer aux utilisateurs de choisir qui est le ou la plus sexy. Il utilise les photos disponibles dans les trombinoscopes en ligne de l'université. Le site, dont la fréquentation atteint des records en quelques heures à peine, est fermé par l'administration quelques jours après. De là commence l'histoire du futur géant d'Internet...



Wired.com


En février 2004, Marck Zuckerberg lance, avec l'aide de Dustin Moskovitz, Eduardo Saverin et Chris Hughes, un trombinoscope amélioré appelé "TheFacebook". L'inscription n'est possible que sur invitation et est limitée aux étudiants d'Harvard. Le succès est tel qu'en moins d'un mois, la moitié des étudiants du premier cycle sont inscrits. Le projet est promis à un avenir incroyable. 4 mois après son lancement, un investisseur offre 10 millions de dollars à Mark Zuckerberg pour acquérir le site, mais il refuse.


En juin, l'équipe de TheFacebook traverse les Etats-Unis et déménage à Palo Alto, en Californie, au cœur de la Silicon Valley. Le réseau est alors disponible dans 30 universités et réunit 150 000 personnes. Sean Parker, un des fondateurs de Napster, service de musique en ligne, devient le président de l'entreprise, bras droit de Mark Zuckerberg et "appât à investisseurs".


A la rentrée, TheFacebook devient celui que l'on connaît, avec le lancement des groupes et du mur, sur lequel les amis peuvent poster des messages. Et à la fin de l'année 2004, soit moins d'un an après son lancement, TheFacebook compte 1 million d'utilisateurs.


Journaldugeek.com


En août 2005, TheFacebook abandonne le pronom défini pour devenir Facebook, s'ouvre aux lycées, aux employés d'Apple et Microsoft et un an plus tard, à toute personne de plus de 13 ans. Facebook compte alors 58 millions trois ans après. En 2008, Facebook multiplie les nouveautés : utilisation du service en plusieurs langues (dont le français), lancement du Facebook chat pour se parler en direct et de Facebook Connect, qui permet de connecter un site web à Facebook, et surtout apparition du bouton Like, si célèbre.


Facebook devient peu à peu un réseau social en ligne qui permet à tous de publier des images, des photos, des vidéos, des fichiers ou simplement des pensées, d'échanger des messages, rejoindre et créer des groupes. En 2007, Facebook s'ouvre aux applications tierces, qui contribueront plus tard au succès du site. Il assure ce qu'on appelle une fonction d'infomédiation, qui consiste à réunir des informations disparates en un ensemble organisé et cohérent, le Feed.


Mais ce qui révolutionne la manière de fonctionner de Facebook mais également de tous les sites internet est sans conteste la mise en service du premier data center conçu par et pour Facebook à Prineville en Oregon, en 2010. Cela vaudra à Mark Zuckerberg d'être reconnu personnalité de l'année par le magazine Times. Facebook connecte à ce moment 500 millions de personnes et est un success-story internationale, dont l'histoire est retracée par le film The social Network. D'ailleurs, pour l'anecdote, Mark Zuckerberg dit ne pas s'y reconnaître...



Rockyrama.com


En 2012, l'explosion de l'utilisation des smartphones permet à Facebook de connaître un succès encore plus grand. L'application compte plus de 955 millions d'adeptes, même si parmi ces comptes se cachent 8,7% de fake profils... L'entreprise lance la plus grosse introduction en bourse de l'histoire des valeurs technologiques, derrière Visa et devant General Motors, avec 421 millions d'actions au prix unitaire de 38 dollars, soit une valorisation totale de 104 milliards de dollars. Par la suite, Facebook continue son ascension et rachète Instagram, Whatsapp, BranchMedia (société spécialisée dans la curation et le partage de contenus) pour 15 millions et Oculus VR, créateur du casque VR Oculus Rift.


En juin 2014, Facebook souhaite développer encore son potentiel en concurrençant Snapchat via le lancement d'une application similaire appelée Slingshot, dont on vous parle dans un autre article, mais aussi Linkedin à travers Facebook WorkPlace.


Le 24 août 2015, 1 milliard de personnes utilisent Facebook dans la même journée et en 2018, l'entreprise annonce que 2,27 milliards d'utilisateurs sont actifs chaque mois dans le monde, dont 1,49 milliard chaque jour : une ascension fulgurante. Pourtant, la communauté Facebook semble diminuer, car le réseau social est perçu comme "ringard", peuplé de "vieux" mais aussi comme un environnement "toxique" où règne le cyber-harcèlement...


zinfos974.com


Le groupe américain se positionne réellement comme un acteur de la communication, notamment avec son application Messenger, qui permet de chatter en direct. Dans l'objectif de prolonger l'expérience et de faciliter leur utilisation, Facebook présente depuis 2019 Facebook Portal, un outil vidéo pour améliorer la convivialité à distance. On se prépare dans les années à venir à d'autres belles surprises de la part de Facebook, qui perd son monopole de réseau social et s'oriente, à raison, vers d'autres horizons...



Et vous, qu'en pensez-vous ?

Utilisez-vous encore Facebook ?

Quels outils pensez-vous que Facebook va lancer ?


Dîtes-nous tout en commentaires !

Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020