justlogopremiumblack.png

5 questions sur Libra, la crypto-monnaie de Facebook

Mis à jour : sept. 17

Annoncée en juin 2019, la crypto-monnaie par Facebook est l'un des sujets les plus controversés de l'histoire de l'entreprise. Zoom sur Libra, la nouvelle crypto-monnaie dont tout le monde parle.


C'est quoi ?

La Libra est une monnaie virtuelle lancée par Facebook, qui servira à acheter des produits ou services en ligne grâce à un transfert d'argent facilité et à moindre coût. Selon le livre blanc du projet, "La mission de Libra est de développer une devise et une infrastructure financière mondiales simples, au service de milliards de personnes".



Phonandroid.com


Comment ça marche ?

La Libra sera échangée de manière instantanée, sans passer par des réseaux bancaires, entre utilisateurs particuliers comme on le fait déjà avec Lydia, Pumpkin ou PayPal. Chaque échange se fera à partir d'une plateforme dédiée, créée par Facebook, nommée Calibra. Il sera également possible d'acheter des produits ou services via des marchands partenaires, comme Uber ou Spotify.




etonnante-epoque.fr


Combien ça vaut ?

La Libra sera un stable coin, c'est-à-dire une monnaie stable, indexée à un panier de devises stables : 50% pour le dollar, 18% pour l'euro, 14% pour le yen, 11% pour la livre et 7% pour le dollar singapourien. Par exemple, si le prix du bitcoin est à 5 000 dollars, vous aurez 5 000 libras. Si le cours du bitcoin descend à 2 500 dollars, vous aurez toujours 5 000 libras ! De manière à faciliter la régulation monétaire, il y aura une Libra globale, mais aussi une Libra par devise : LibraUSD, Libra EUR,...


Qui gère tout ça ?

Elle est lancée par Facebook, avec à sa tête le français David Marcus, ancien vice-président de Messenger et ex-président de PayPal. La Libra est gérée par une association basée en Suisse, dont Facebook est un membre parmi tant d'autres. Une manière de montrer que l'entreprise n'aura pas le contrôle total du projet. En effet, d'autres entités participent au projet, avec un investissement minimum de 10 millions de dollars. D'ailleurs, Iliad (la maison mère de Free) est le seul français à se joindre au projet.



Blockblog


Et c'est pour quand ?

Initialement prévu pour début d'année, le lancement de Libra a été repoussé au second semestre 2020. La raison de ce retard ? La crise du Coronavirus, mais aussi la réticence des régulateurs financiers qui craignent pour leur souveraineté monétaire. Facebook a commencé les discussions avec la Commodity and Futures Trading Commission (CFTC), l'agence américaine en charge de la régulation des bourses de commerce. Une affaire à suivre...

Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020