justlogopremiumblack.png

Conduite 100% autonome : envisageable ?

Mis à jour : sept. 18

La conduite autonome est un sujet de plus en plus abordé dans le monde automobile. Mais de quoi s’agit-il ? C’est la capacité d’une voiture à rouler sans intervention du conducteur. Selon de nombreuses études, plus de 95% des accidents de la route ont lieu à cause d’erreurs humaines. Ne voir circuler que des voitures sans conducteur permettrait de réduire considérablement le nombre d’accidents à long terme.



Crédits : Volvo

Aujourd’hui, nos automobiles sont déjà capables de réaliser certaines manoeuvres sans qu’on ait à les guider, comme des rangements en batailles ou encore des créneaux. Pour autant, la conduite 100% autonome est-elle envisageable à long terme ? Pas si simple de répondre à cette question.



La première information qu’il convient de connaître est qu’il existe cinq niveaux de conduite autonome. Au niveau 1, le conducteur est assisté par le véhicule pour gérer certaines situations, comme le régulateur de vitesse. Le niveau 5 définit l’automatisation totale, dans laquelle la voiture ne possède plus de volant ni de conducteur. Les niveaux 2,3 et 4 sont intermédiaires.


Aujourd’hui, nos automobiles peuvent parfois atteindre le niveau 3 maximum. La question est ainsi de savoir s’il nous sera possible un jour d’accéder au cinquième niveau. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte.


Premièrement, l’aspect technique : la voiture autonome doit être suffisamment bien étudiée pour garantir une sécurité supérieure à si celle-ci était conduite par un humain. Cela passe par des études extrêmement poussées et des algorithmes étudiés à la lettre.

L’aspect juridique est également à prendre en compte : en cas d’accident, qui est responsable ? Le constructeur, ou le “conducteur” ?

Ensuite, il sera sûrement difficile de faire accepter aux conducteurs de laisser un véhicule décider à leur place de leur sort en cas d’accident inévitable. Un vrai changement de regard sur la voiture autonome devra avoir lieu si l’on souhaite un jour “lâcher le volant”.



En attendant, les constructeurs tels que Mercedes ou Tesla continuent de travailler sur ce projet et espèrent un bel avenir pour les voitures autonomes.


Et vous, qu’en pensez-vous ? Imaginez-vous un futur sans conducteurs ?



Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020