justlogopremiumblack.png

10 faits incroyables sur Facebook

Mis à jour : sept. 17

Une intelligence artificielle qui traque les profils, un réseau social politique, une crypto-monnaie et bien d'autres faits incroyables : retrouvez 10 faits incroyables sur l'histoire surprenante et méconnue de Facebook, celle que l'on garde secrète...


1. Nicolas S retrouve Ingrid Betancourt grâce à Google Maps.

Voilà le type de messages que l'on peut lire sur Failbook un réseau social parodique sorti en juillet 2008. Impossible de retrouver les photos et pensées de ses amis, mais à la place, un suivi acerbe de l'actualité politique, sans affiliation politique : "Nous sommes des gros lâches !" témoignent les créateurs dans le A propos. Le projet n'a néanmoins pas été au goût des responsables de Facebook : avec un nom et une charte graphique similaire, il n'en fallait pas plus pour que le géant des réseaux envoie ses avocats pour faire fermer le site en octobre 2008.

bastienkerspern.com



2. La version light de Facebook

Facebook Lite est une alternative allégée de l'application Facebook classique adaptée au système Android et pour les réseaux à couverture 2G instable. En effet, l'application se destine principalement aux pays en développement. Elle ne pèse que 250ko, est économe en données cellulaires et utilise la plateforme d'applications mobiles israélienne "Snaptu", qui fonctionne sur la quasi-totalité des téléphones, traditionnels ou plus avancés.



astucespratiques.org


3. Nom de code : MAREA

Parce que l'union fait le force, Facebook et Microsoft s'unissent pour créer ensemble un réseau de fibre optique. Finalisé en 2017, ce projet de câble fibre optique transatlantique, nommé MAREA, permet de relier la Virignie aux Etats-Unis à Bilbao en Espagne, mesurant plus de 6 600 kilomètres ! D'une bande passante de 160 To/s, l'objectif de MAREA est d'améliorer la connexion et le partage de données.


4. A la conquête de Snapchat

En juin 2014, Facebook lance son application concurrente à Snapchat, Slingshot, disponible sur Android et IOS. Le mode de fonctionnement est le même : des photos et vidéos qui s'autodétruisent quelques secondes après leur envoi. A un détail près : dans l'application lancée par Facebook, pour lire le contenu d'un message, aussi appelé "shot", il faut en renvoyer un. Mais le succès n'est pas celui escompté et durant les premiers jours de son lancement, Slingshot ne parvient qu'à se hisser à la 1301ème place du classement général des applications IOS Photos et Vidéos. Difficile de rivaliser avec Snapchat qui se tient fièrement à la cinquième place.



iphonesoft.fr


5. L'IA au service du bien public

Facebook permet à tous d'être en lien permanent, pour le meilleur...comme pour le pire. Avec l'émergence des réseaux sociaux, le cyber-harcèlement prend de l'ampleur et le taux de suicides et de cas d'automutilation n'ont jamais été aussi haut, notamment aux Etats-Unis. Pour lutter contre ce fléau, Facebook a mis en place depuis 2017 une intelligence artificielle capable de repérer les profils les plus susceptibles de présenter des tendances suicidaires. A partir d'une base de données, l'IA analyse non seulement les messages postés par l’utilisateur, mais aussi les commentaires postés sur le profil. Si l'algorithme détecte un danger, les employés peuvent contacter la personne via Messenger pour lui proposer des solutions, voire contacter directement les secours.


6. Mais qui est "The Facebook Guy" ?

C'est en 2005 que le célèbre réseau perd son article défini. Avant cela, on se connectait sur "TheFacebook", avec une page d'accueil un peu étrange, qui affichait le visage d'un homme légèrement brouillé par des lignes de codes. Mais qui était ce mystérieux inconnu ? Mark Zuckerberg lui-même ? Un de ses associés ? Eh bien pas du tout ! Baptisé "The Facebook Guy", il s'agit en fait du visage du celèbre Al Pacino !


Mirrordaily.com


7. Projet X en Allemagne

Vous le savez si vous avez lu notre article autour des chiffres étonnants de Facebook. En 2016, à Hambourg en Allemagne, une jeune fille prépare sa fête d'anniversaire. Pour organiser le rendez-vous elle planifie un événement sur Facebook et invite quelques amis. Malheureusement, suite à une erreur, son invitation devient publique et des milliers de personnes ont accès à l'événement. Au final, c'est plus de 1 600 personnes qui ont été fêter son seizième anniversaire à ses côtés. Résultat, un policier agressé, une dizaine d'arrestations et la volonté des autorités allemandes d’interdire la création d'événements Facebook sur le territoire.


8. Facebook vous aide à oublier votre ex

En 2016, Facebook sort une nouvelle fonctionnalités, qui a pour but d'aider les personnes en pleine rupture amoureuse. L'objectif est de filtrer et limiter leurs échanges. On peut arrêter de suivre le quotidien de l'autre, modifier la confidentialité des photos, mais toujours le conserver en tant qu'ami. Dans l'autre sens, il est possible de lui conférer un accès limité à son profil. A l'origine de ce projet ? "La compassion team" de Facebook, composée d'ingénieurs et de psychologues, qui est chargée de pondérer les sentiments des internautes.



letemps.ch


9. IhatetheFacebookLikebutton.com

Afin de protéger son image, Facebook a misé sur la prudence, en acquérant une multitude de noms de domaines qui pourraient lui faire du tort. Parmi eux, on retrouve Ihatethefacebooklikebutton.com, likebuttonsuck.com, likesucks.com, facebookcreditsucks.com,... Le tout en prenant soin d'acquérir toutes les variantes, à base de .org, .net, .biz, etc !


10. Une crypto-monnaie by Facebook

Saviez-vous que Facebook a annoncé en juin dernier le lancement de sa crypto-monnaie ? Appelée Libra, cette dernière n'a toujours pas vu le jour. Initialement prévu pour le début d'année, son lancement a été reporté au second semestre de l'année 2020, en grande partie en raison de la crise du Coronavirus, qui a ralenti de nombreux projets. Mais pour vous tenir informés, vous pouvez compter sur le Bar à innovations : rendez-vous sur notre article dédié dans lequel on vous dit tout sur ce projet !



rcfotostock, Adobe Stock  

Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020