justlogopremiumblack.png

Une île zéro déchet ?

Mis à jour : sept. 18

L’île danoise de Bornholm a pour projet de traiter tous ses déchets comme des ressources d’ici 2032. Retour sur cette “île sans déchets” présentée par Karen lors de sa chronique un zeste éco pendant l’émission en live du lundi 22 juin.




Saviez-vous qu’à l’échelle mondiale, plus de 2 milliards de tonnes de déchets sont produits chaque année ? Et le plus inquiétant, c’est que la Banque mondiale estime une augmentation de ce chiffre de 70% d’ici 2050. C’est en partant de ce constat affolant que l’île de Borholm, au Danemark, a fait le pari fou de limiter au maximum sa quantité de déchets.


Crédits : Joe Dyndale

À l’heure actuelle, l’île, habitée par 40 000 résidents permanents, recycle 39% de ses déchets ménagers, et d’ici 2032, l’intégralité de ceux-ci sera traitée comme des ressources. Ainsi, l’unique infrastructure d’incinération des déchets arrivant à la fin de son cycle d’usage, la décision a été prise de fermer celle-ci définitivement en 2032.


Crédits : Office de tourisme de Bornholm

Dans cette économie circulaire, le tri sera simplifié et organisé par catégories. Les déchets organiques, quant à eux, seront convertis en énergie et utilisés comme engrais naturels. À l’école primaire, les enfants recevront une éducation hors du commun en ce qui concerne la gestion des ressources, comprenant des leçons pratiques sur les déchets, l’environnement et la nature de manière générale. De plus, un centre de recherche universitaire sur les modèles de transition verte et d’économie circulaire sera implanté sur l’île.


À lire aussi : Le surcyclage, ou donner une nouvelle vie à ses objets du quotidien

Les enfants apprennent à trier leur déchets dès la maternelle.

À long terme, l’île de Bornholm a pour ambition de devenir la première communauté zéro déchet de la planète. Pensez-vous que ce rêve pourrait devenir réalité ?




Bar à innovations  2016-2020

Bar à innovations  2016-2020